Accueil

Comment réparer nos liens ?

Ayant vécu jusque dans ma chair les éclatements du monde traditionnel, j’ai personnellement éprouvé les empêchements à être relié à moi-même, en tant qu’être relationnel et souverain.

Les cassures, les bouleversements et les incertitudes du monde actuel touchent à toutes les dimensions de nos vies : professionnelle, familiale, institutionnelle, citoyenne, amoureuse, etc.

Dans ces conditions, comment pouvons-nous réparer nos liens, malgré nos peurs, nos ignorances, nos ressentiments, nos tensions, nos séparations, nos indifférences ? Comment pouvons-nous mieux vivre en réinventant ensemble le sens et les cadres de nos existences, en oeuvrant à pouvoir nous confronter fraternellement et de façon constructive, à débattre démocratiquement, à coopérer en profondeur, à créer ensemble, à nous transformer ensemble, à nous aimer vraiment ?

En tant qu’intervenant en Thérapie sociale TST®, je contribue à rétablir la coopération dans des groupes et des systèmes traversés par des tensions, peurs et séparations empêchant des relations saines et constructives et la résolution de problèmes complexes.

 

 

 

 

 

Mon métier d’intervenant en Thérapie Sociale TST®

Après vingt ans de carrière en tant que journaliste sciences et société dans les médias et en agences de communication d’entreprises et publique, je me suis formé au métier d’intervenant en Thérapie Sociale TST® de 2012 à 2016 au sein de l’Institut Charles Rojzman (ICR).

Depuis, j’exerce mon activité dans le cadre de la supervision de l’ICR.

J’interviens là où des gens ont besoin de retrouver leur souveraineté, et se confronter de façons fraternelle, démocratique et constructive pour pouvoir se réinventer ensemble.

 

Je suis également membre de l’Association européenne des intervenants en Thérapie Sociale TST (AEITS).

Ici, ma fiche dans l’annuaire de l’AEITS.

Me contacter

 

Avec des compétences spécifiques

En tant qu’intervenant en Thérapie sociale TST, dans les groupes que j’anime, mon rôle est d’accompagner un processus en 7 étapes :

  • Inspirer confiance, être au service de tous et de chacun
  • Harmoniser les motivations
  • Calmer les peurs dans le groupe
  • Créer des espaces sécurisés et fraternels de « conflits constructifs »
  • Créer des dispositifs de partage d’informations circulantes
  • Construire l’intelligence collective intégrant la complexité
  • Résoudre ensemble les problèmes complexes et trouver des solutions innovantes.

(Source ICR)

En savoir + sur la spécificité de la méthode

 

 

« Il ne s’agit plus de décider pour les autres. Plus que jamais, l’avenir est imprévisible et il est à construire par tous ». Charles Rojzman, fondateur de la Thérapie sociale, dans Sortir de la violence par le conflit (Ed. La Découverte).