Accueil

Être Souverain III – Celia Gouveiac

Faire advenir une société « en-souveraine »

Dans nos sociétés modernes, n’avons-nous pas une inquiétante tendance à perdre nos souverainetés qui pourtant nous sont nécessaires à tous pour bien vivre ?

Qui sommes-nous réellement ? Quelles sont les valeurs que nous voulons défendre ? Qu’est-ce qui nous anime vraiment, aussi bien individuellement que collectivement ?

Faisons-nous suffisamment valoir nos libertés, nos autorités respectives issues de nos propres expériences, nos besoins d’être en liens, de créer et d’agir avec les autres, de garder la maîtrise de nos usages et de notre destin ?

Intervenant en thérapie sociale depuis 2015, je mets aujourd’hui tout le sens de mon engagement professionnel à contribuer à faire advenir une « société en-souveraine » où l’on apprenne tous ensemble à savoir retrouver nos souverainetés perdues et à les entretenir.

 

 

 

Mon métier d’intervenant en Thérapie sociale TST®

Après une jeunesse marquée par un manque de souveraineté, et un parcours de vingt années de journalisme scientifique et social et de cadre dans les médias parisiens, je me suis formé au métier d’intervenant en Thérapie Sociale TST® de 2012 à 2015 au sein de l’Institut Charles Rojzman (ICR). Je suis supervisé depuis par le même institut.

Mon métier que j’exerce depuis lors est de contribuer à rétablir la coopération dans des groupes et des systèmes traversés par des tensions, peurs et séparations empêchant des relations saines et vivantes et la résolution de problèmes complexes (déf. ICR).

Cela passe par un profond travail de reconnaissance des vrais besoins, motivations et autorités de chacun et des groupes qui permet le rétablissement des souverainetés tant individuelles que collectives : un travail que j’appelle « d’en-souveraineté ». 

Actuellement, mes principaux domaines d’intervention sont :

 

Avec une compétence spécifique

En tant qu’intervenant en Thérapie sociale TST®, ma compétence spécifique est de pouvoir créer pour chaque groupe – ou cellule – un « cadre sécurisé » et l’accompagner dans le processus de rétablissement de la coopération, en 7 étapes :

Inspirer confiance, être au service de tous et de chacun

Harmoniser les motivations

Installer la confiance dans le groupe (y calmer les peurs)

Libérer la parole pour pouvoir faire vivre les nécessaires conflits démocratiques

Créer des dispositifs de partage d’informations circulantes

Construire l’intelligence collective intégrant la complexité

Résoudre ensemble les problèmes complexes et trouver des solutions

Me contacter

 

« Nos rêves sont standardisés, notre imagination industrialisée, notre fantaisie programmée. Nous avons quasiment perdu le pouvoir de rêver un monde où la parole soit prise et partagée, où personne ne puisse limiter la créativité d’autrui, où chacun puisse changer la vie ».

Ivan Illich (1973)

 

 

« Il ne s’agit plus de décider pour les autres. Plus que jamais, l’avenir est imprévisible et il est à construire par tous ». Charles Rojzman (à ma droite sur la photo), inventeur de la thérapie sociale, dans Sortir de la violence par le conflit (Ed. La Découverte, 2008).

 

 

 

 

 

La Société En-souveraine – Dessin Y.L.